Une plateforme nationale forêt-gibier, un outil indispensable pour la préservation des forêts

Une plateforme nationale forêt-gibier, un outil indispensable pour la préservation des forêtsDans le contexte du Plan de relance dont près de 30% sont consacrés à la protection des dégâts de gibiers, il est essentiel de pouvoir établir une cartographie nationale précise. Une nouvelle plateforme va permettre de participer activement à cette démarche.

Signaler les dégâts, c'est disposer de données pour adapter les attributions des plans de chasse en incitant à mieux prélever ; c'est aussi identifier les secteurs à problème pour agir sur tout le territoire des populations en sureffectif.

Accéder à la plateforme :  plateforme-nationale-foret-gibier.cartogip.fr

Philippe Macheda, Vice-Président des Communes forestières de la Haute-Savoie et Président de la Commission Chasse de la FNCOFOR :
« Cette plateforme conviviale et ergonomique, est un outil partagé entre les propriétaires forestiers publics et privés. Elle permet d'avoir presque en temps réel, la cartographie des dégâts de gibier en forêt.

Les élus auront ainsi la possibilité de suivre et constater dans quels secteurs de leurs communes, du département se trouvent les dégâts et être force de proposition dans le cadre de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Ils vont pouvoir être acteurs et trouver les meilleures solutions afin de résoudre les problématiques liées à l'équilibre sylvo- cynégétique. Le protocole de déclaration des dégâts de gibier est établi. Les agents de l'ONF doivent constater ces dégâts. Une fois le constat établi sur le terrain, les données sont enregistrées en ligne sur la plateforme. Nous travaillons au déploiement de ce nouvel outil qui pourra évoluer en fonction des besoins identifiés. »

Le propriétaire et son gestionnaire peuvent ainsi alerter les organismes en charge de la chasse afin de trouver une solution sur le territoire concerné.

Ce signalement est la 1ère étape vers la restauration des équilibres forêt-gibier qui assurent aux propriétaires forestiers de pouvoir renouveler leur forêt.

Plusieurs phases sont prévues : d'avril 2021 à avril 2022, un travail de signalement va être effectué par l'ONF pour constituer une cartographie des dégâts visible par tous, avec des fiches renseignées sur la plateforme nationale.

 

Un programme porté par : 

Soutenu par France Bois Forêt