Les élus de la montagne adoptent une motion en faveur des forêts des collectivités

Les élus de la montagne adoptent une motion en faveur des forêts des collectivitésLes élus du bureau de la Fédération nationale des Communes forestières ont saisi leurs collègues élus de la montagne, réunis en Congrès à Chambéry le 17 octobre 2014, pour solliciter leur soutien en faveur du maintien du régime forestier. L'Association Nationale des Elus de la Montagne (ANEM) a adopté une motion qui demande à l'Etat de rester le garant d'une gestion durable et multifonctionnelle des forêts communales avec des coûts supportables et transparents.

Le bureau de la Fédération nationale des Communes forestières a rappelé ses principales positions, portées au 30ème Congrès de l'ANEM par la voix de Francis CROS, président de l'Union régionale des Communes forestières du Languedoc-Roussillon et membre du Comité directeur de l'ANEM.

Le régime forestier constitue une garantie de gestion durable et multifonctionnelle des forêts publiques, domaniales et communales.

La mobilisation de la ressource régulière et continue dans les forêts publiques assurée par l'Office National des Forêts (ONF), prélevée et transformée localement, participe au développement des industries de transformation du bois et apporte de la valeur ajoutée dans les territoires ruraux et de montagne en créant des emplois non délocalisables.

Des moyens sont indispensables au renouvellement des peuplements forestiers, dans les forêts de protection qui apportent de multiples services à la société.

Le service de Restauration des Terrains en Montagne (RTM) assuré par l'ONF relève de l'intérêt général et participe au développement des activités humaines et économiques dans les territoires de montagne.

Dans le cadre de la nouvelle négociation qui s'ouvre, avec comme perspective la signature d'un nouveau contrat Etat / ONF/ FNCOFOR au 2ème semestre 2015, l'Association Nationale des Elus de la Montagne (ANEM) a adopté une motion qui demande à l'Etat de rester à l'avenir le garant d'une gestion durable et multifonctionnelle des forêts communales avec des coûts supportables et transparents.

Le prochain Contrat Etat/ONF/FNCOFOR devra également préserver les moyens du service de restauration des terrains en montagne (RTM) pour assurer ses missions de service public de prévention des risques, grâce à un renouvellement forestier efficient.

Accéder à la motion des élus de la montagne adoptée le 17 octobre 2014