Vers un dialogue apaisé entre la FNCOFOR et l'ONF

Vers un dialogue apaisé entre la FNCOFOR et l'ONFLa convention FNCOFOR-ONF a été présentée pendant l'AG de la FNCOFOR, le 27 octobre 2022. Les bases de cette convention ont été construites au printemps 2021 avec un groupe de travail dédié, constitué d'élus du Conseil d'administration de la FNCOFOR. Parallèlement, un contrat a vu le jour entre l'ONF et l'État pour lequel la Fédération avait fait plusieurs préconisations. Celui-ci a été validé lors du Conseil d'administration de l'ONF, le 2 juillet 2021 malgré l'opposition des Communes forestières et de toutes les parties prenantes (collectivités, filière, syndicats).

Cette convention rappelle que la Fédération nationale des Communes forestière et l'ONF partagent une vision commune de la gestion de la forêt publique reposant sur la nécessaire adaptation au changement climatique, le développement d'une filière bois participant à la vitalité des territoires ruraux, ainsi que la prévention des risques naturels et la préservation de la richesse des écosystèmes forestiers. Revoir l'historique de nos actions dans notre revue n°71

Les travaux de la convention FNCOFOR-ONF ont donc été suspendus pendant cette période, notamment suite à la mesure du gouvernement et au changement de direction de l'ONF. Les échanges ont repris avec l'ONF en fin d'année 2021 avec Olivier ROUSSET, directeur par intérim de l'ONF puis avec Valérie METRICH-HECQUET, nommée, Directrice générale de l'ONF, lundi 26 septembre en Conseil des ministres.

Cette convention rappelle que la Fédération nationale des Communes forestière et l'ONF partagent une vision commune de la gestion de la forêt publique reposant sur la nécessaire adaptation au changement climatique, le développement d'une filière bois participant à la vitalité des territoires ruraux, ainsi que la prévention des risques naturels et la préservation de la richesse des écosystèmes forestiers.

Elle établit avec précision les rôles de chacun afin d'harmoniser et fluidifier les relations entre l'établissement et les Communes forestières.
Chaque mot a été pesé. Chaque discussion a été documentée.

Une convention construite en 5 grands chapitres 

  • Maintien et renforcement du Régime Forestier 
  • Un document de gestion durable, socle de la politique des collectivités propriétaires 
  • Des élus acteurs de la commercialisation des bois
  • Valorisation des aménités environnementales
  • Des forêts ouvertes et connectées aux projets de territoires portés par les élus

Un panel d'outils qui serviront ce partenariat suivent ces grands chapitres. La volonté de réactiver certaines instances est réaffirmée pour une véritable gouvernance partagée dans la transparence. Cette convention se termine par une série d'indicateurs mis en place pour suivre l'évaluation des différents travaux mentionnés.

Validée par l'Assemblée générale de la FNCOFOR, elle devra maintenant être signée lors du Conseil d'administration de l'ONF, le 13 décembre. Il faudra ensuite attribuer les moyens nécessaires à sa mise en place et poursuivre ce dialogue régulier, réinstauré entre l'ONF et les Communes forestières.

Valérie METRICH-HECQUET « Pour ma première inter- vention publique en tant que directrice générale de l'ONF, je suis très honorée de le faire devant vous. Vous êtes les premiers de nos partenaires. Je souhaitais renouveler les engagements que j'ai pris lors de mes auditions, à savoir de confor- ter, avec les équipes, une relation de confiance fondée sur le dialogue, la franchise et le respect mutuel entre l'établissement et les Communes forestières. J'ai bien entendu l'impor- tance que vous attachiez au respect du rôle de chacun, en particulier du rôle de l'élu, propriétaire. L'élu décide et l'ONF apporte son expertise impar- tiale. J'ai entendu votre attente forte d'une présence de l'ONF sur les ter- ritoires. En fonction des moyens qui nous seront donnés, et je sens qu'il y a des constellations favorables, nous répondrons à cette demande. J'ai également noté votre volonté de cla- rifications les différentes activités de l'ONF. La convention, qui représente un énorme travail, est une première étape. »