Le "Cofor ONF tour" ou les enjeux de la charte de la forêt communale

Le "Cofor ONF tour" ou les enjeux de la charte de la forêt communaleLa Fédération nationale des Communes forestières et la Direction générale de l'ONF se sont engagées à aller sur le terrain pour rencontrer les élus et expliquer, étape par étape, à tous les échelons, les enjeux de la nouvelle charte de la forêt communale. La première de ces rencontres a eu lieu en région Grand Est, le 21 février 2017 et a réuni plus d'une centaine d'élus.

Le 14 décembre 2016, au ministère de l'Agriculture, le président de la Fédération nationale des Communes forestières et le directeur général de l'Office National des Forêts ont signé la nouvelle charte de la forêt communale, mise en oeuvre concrète du contrat Etat-ONF-Fncofor 2016-2020. La charte précise les rôles et les interventions entre les collectivités propriétaires de forêts et l'ONF, leur gestionnaire unique.
La charte permet de mettre en oeuvre une politique commune qui se doit aussi d'être adaptée aux territoires forestiers dont les problématiques sont diverses.

A ce titre, la Fédération nationale des Communes forestières et la Direction générale de l'ONF se sont engagées à aller sur le terrain pour rencontrer les élus et expliquer, étape par étape, à tous les échelons, les enjeux de la nouvelle charte.


La première de ces rencontres a eu lieu dans le cadre de la commission régionale extraordinaire de la forêt communale pour le Grand Est, le 21 février à Villers-Lès-Nancy et a réuni plus d'une centaine d'élus dont les trois présidents des unions régionales de Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace. Ces derniers ont présenté l'organisation du Comité Grand Est, structure collective des trois unions régionales.

Le président Jarlier a présenté les enjeux du COP 2016-2020 en rappelant la nécessité d'optimiser les récoltes de bois, d'améliorer la gestion sylvicole par des regroupements forestiers et d'engager un partenariat étroit entre les communes et l'ONF : "nous tenons très fortement à la présence d'un opérateur unique sur nos territoires et à un véritable service public de la forêt. C'est à l'élu de prendre les décisions importantes concernant la gestion de sa forêt et ce en étroite concertation avec les experts que sont les forestiers de l'ONF".

L'ONF était représenté par son directeur général Christian Dubreuil, Patrick Falcone, adjoint au Directeur général, Christophe FELDER, chef de la mission "Affaires communales", Albert MAILLET, Directeur Forêts et risques naturels, le directeur territorial ONF Grand Est et son équipe de direction, ainsi que la quasi-totalité des directeurs d'agences territoriales.  Le Directeur général a insisté sur la nécessité de réformer l'ONF par un fonctionnement interne plus efficace et un rééquilibrage financier impliquant plus de mobilisation de bois en forêts publiques, sans remettre en cause le maillage territorial.

"Je me réjouis de voir que pour la première fois le projet d'établissement de l'ONF exprime la nécessité d'un partenariat stable et respectueux avec les communes" a ajouté Dominique Jarlier.

Les prochaines étapes du Cofor ONF tour sont prévues le 31 mars en Bourgogne Franche-Comté, le 24 avril en Nouvelle Aquitaine (à confirmer) et le 4 mai pour Occitanie-PACA.